Afromicro.com

Lecture

Affaire KS Bloom bloqué au Cameroun.

1653930390.jpg

L’artiste gospel Ks bloom interpelle les autorités ivoiriennes, il serait privé de sa liberté après un concert raté au Cameroun.

L'artiste KS bloom reçoit un mauvais traitement de la part de certains promoteurs de spectacle camerounais, c’est ce que l’on a découvert dans un message vidéo laissé par l’artiste lui-même sur sa page Facebook.

Selon ses dires, ks est empêché de se déplacer, ses affaires confisquées et un membre de son staff est détenu illégalement dans une gendarmerie au Cameroun.

KS Bloom lance un appel pressant aux autorités ivoiriennes d’intervenir pour sortir son staff et lui des griffes de ces organisateurs véreux de spectacle au Cameroun.

Toute cette situation déplorable qui n’honore pas les promoteurs de spectacles Camerounais découle d’une mauvaise organisation d’un concert que devait assurer KS Bloom.

Les déboires cités par l’artiste à l’encontre de ses belligérants sont : 
1/ Ils ne payent pas la totalité de son cachet
2/ L'artiste camerounaise qui devait faire la première partie du concert est absente alors qu'ils lui ont fait croire qu'elle sera présente
3/ Ils font croire que le concert serait à guichet fermé parce que tous les tickets ont été achetés alors que c'est faux (la salle était en partie vide). 
4/ ils font emprisonner l'un de ses managers
5/ Ils font annuler les billets d'avion de lui et son staff.
6/ L'hôtel censé être partenaire de l'événement et qui était censé donner des chambres gratuites décide de sortir des factures et bloque les bagages de l'artiste et son Staff tant qu'ils n'ont pas payé.
7/ Le pasteur de vase d'honneur YAOUNDÉ a demandé à KS BLOOM de passer à son église parce que l'artiste est un enfant de VASE D'HONNEUR. Les promoteurs ont exigé que le pasteur paye 1 million avant que l'artiste fasse un tour dans sa propre assemblée religieuse. Le pasteur a quand même payé 500 mille comme avance et ils n'ont pas informé l'artiste.

KS BLOOM est connu sous nos cieux comme étant l'un des rares artistes qui évitent les polémiques et buzz.

Les deux parties feraient mieux de trouver un consensus afin que l'artiste et les siens puissent regagner leurs domiciles respectifs.

693 lectures

Côte d’Ivoire

Par: Mobio Christian

30/05/2022 à 17:06:30

- 3 mois

Signaler

Suggestions

Tous les articles