Afromicro.com

Lecture

Tenor retourne à la prison de Douala pour faire des dons

1641268012.jpg

Après sa libération provisoire, l’artiste chanteur camerounais, Tenor, est retourné à la prison de Newbell. Cette fois-ci pour apporter des dons.

Libéré provisoirement le lundi 27 septembre 2021, le jeune rappeur camerounais Tenor, de son vrai nom Thierry Mengoumou Ayia a fait un saut le lundi 27 décembre 2021. Il est en effet allé rendre visite aux détenus avec qui il avait séjourné à la prison centrale de New Bell de Douala.

« La vie m’a appris que n’importe qui peut se retrouver ici en prison, mais le plus important, c’est d’apprendre et surtout tout remettre à Dieu parce que c’est lui seul qui est le dernier maître (…) je suis extrêmement content de vous retrouver ici. Moi-même étant en liberté provisoire, je me considère comme l’un des vôtres, parce que vous m’avez accueilli, vous m’avez mis en sécurité et vous m’avez rendu grand », avait laissé entendre Tenor à ses ex co-prisonniers.

Il avait également fait de nombreux dons aux prisonniers de la prison de Douala.

Il faut rappeler qu’au petit matin du jeudi 15 juillet 2021, le chanteur camerounais Tenor avait été victime d’un grave accident de voiture, dans la ville de Douala. Et comme le malheur ne vient jamais seul, une jeune femme de 19 ans répondant au nom d’Erica Nfiya Mouliom a perdu la vie dans le drame.

Cet évènement a véritablement secoué la vie de l’artiste qui, peu après sa sortie d’hôpital, a été interpellé avant d’être déféré à la prison centrale de New Bell de Douala.
Présenté pour la première fois devant le juge le lundi 2 août 2021, Tenor avait donné sa version des faits. « Ma voiture a eu un gros souci. J’ai démarré et pendant que j’étais en train de rouler, j’ai constaté que le véhicule allait plus vite que d’habitude et que le frein ne répondait plus. J’ai donc arrêté le moteur avant le carrefour Bessengue. Mon véhicule a failli échouer pour la première fois sous un gros camion pétrolier. L’Eternel m’a évité le pire. C’est le volant qui s’est bloqué et je n’avais plus le contrôle sur rien. Le véhicule est allé échouer sur la stèle de Bessengue ; d’où le drame qui a causé le décès d’Erika », s’était expliqué le rappeur.

203 lectures

Cameroun

Par: Mobio Christian

04/01/2022 à 02:46:52

- 1 semaine

Signaler

Suggestions

Tous les articles